Quelles sont les études pour devenir vétérinaire ?

Dans la vie, il est des passions qui nous animent et que l’on souhaite transformer en véritable carrière professionnelle. Lorsque l’amour des animaux et l’envie de les soigner sont au cœur de nos aspirations, le métier de vétérinaire s’impose comme une évidence. Alors quelles études faut-il entreprendre pour devenir vétérinaire ? Quels sont les prérequis nécessaires et les différentes étapes menant à ce métier passionnant ? Voici un panorama complet du cursus académique pour se lancer dans l’univers de la médecine vétérinaire.

Les prérequis pour intégrer les études en médecine vétérinaire

Au même titre que pour les études médicales destinées aux humains, les études vétérinaires requièrent certaines qualités et compétences essentielles. Parmi celles-ci on retrouve :

  • L’empathie et la compassion pour les animaux
  • Une bonne résistance physique et psychologique face aux situations difficiles
  • Des capacités relationnelles et d’écoute pour interagir avec les propriétaires des animaux
  • Un sens aigu de l’observation et du diagnostic
  • Une rigueur scientifique et méthodique dans le travail

De plus, avant de se lancer dans ce parcours exigeant, il est important de bien comprendre en quoi consiste le métier de vétérinaire et d’en avoir une vision réaliste.

Le baccalauréat : première étape vers les études vétérinaires

Pour entamer un cursus en médecine vétérinaire, il est nécessaire de disposer d’un baccalauréat général, de préférence scientifique. En effet, le bac S (scientifique) constitue la voie royale pour accéder aux études supérieures dans ce domaine. Cependant, il est également possible d’intégrer une formation vétérinaire après avoir obtenu un autre type de baccalauréat, tel que le bac STL (sciences et technologies de laboratoire).

L’accès aux études vétérinaires : comment franchir le cap de la sélection ?

Accéder aux formations en médecine vétérinaire n’est pas chose aisée et demande d’être particulièrement motivé et persévérant. En effet, ces études sont très sélectives et ne sont accessibles qu’à un nombre limité d’étudiants chaque année. Plusieurs options s’offrent aux candidats pour tenter d’intégrer une école vétérinaire :

La prépa vet-veto : une filière spécifique pour les futurs vétérinaires

La plupart des étudiants optent pour une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) spécifique, nommée « prépa vet-veto » ou « prépa BCPST » (Biologie, Chimie, Physique, Sciences de la Terre). Cette formation intensive d’une durée de deux ans permet de préparer les concours d’entrée aux quatre écoles nationales vétérinaires françaises :

  • École nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA)
  • École nationale vétérinaire de Lyon (VetAgro Sup)
  • École nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT)
  • École nationale vétérinaire de Nantes (ONIRIS)

À l’issue des deux années de prépa, les étudiants passent un concours commun très sélectif qui déterminera leur admission dans l’une de ces écoles.

Les autres voies d’accès aux études vétérinaires

Si la prépa BCPST constitue le chemin le plus direct vers les études vétérinaires, d’autres possibilités existent pour les étudiants souhaitant emprunter des voies alternatives :

  • Le BTS (Brevet de technicien supérieur) en analyses biologiques ou en production animale peut permettre d’accéder aux écoles vétérinaires par le biais de concours spécifiques.
  • Une licence scientifique (biologie, biochimie, etc.) peut également offrir des chances d’intégration dans une école vétérinaire, notamment via les concours sur titres.
  • Enfin, certaines universités proposent des formations spécifiques en sciences animales (zootechnie, physiologie animale, etc.) qui peuvent être un tremplin vers les concours d’écoles vétérinaires.

Le cursus en école vétérinaire : quelles études pour quelle durée ?

Une fois admis dans l’une des quatre écoles nationales vétérinaires, les étudiants doivent suivre un cursus d’une durée totale de cinq années. Ce programme se divise en plusieurs étapes :

Premier cycle : deux années de formation générale

Les étudiants commencent par suivre une formation générale en sciences fondamentales et appliquées, ainsi qu’en médecine et chirurgie animale. Ces deux premières années constituent un socle solide de connaissances indispensables à toute spécialisation ultérieure.

Deuxième cycle : trois années pour se spécialiser

Au terme du premier cycle, les étudiants entament un deuxième cycle de trois années visant à approfondir leurs compétences et à se spécialiser dans un secteur précis de la médecine vétérinaire. Ils peuvent choisir entre différents domaines tels que :

  • Les animaux de compagnie
  • Les animaux d’élevage
  • Les animaux sauvages et exotiques
  • La recherche et l’enseignement

Les étudiants effectuent également divers stages pratiques tout au long de leur formation, afin d’acquérir une expérience professionnelle concrète et de mettre en pratique leurs compétences théoriques.

Troisième cycle : l’année d’internat optionnelle

Après l’obtention de leur diplôme d’État de docteur vétérinaire, les jeunes professionnels ont la possibilité de poursuivre leur formation par une année d’internat dans une clinique vétérinaire. Ce stage approfondi leur permet de développer encore leurs compétences et de se familiariser davantage avec la pratique quotidienne de leur métier.

Ainsi, pour devenir vétérinaire, il faut compter entre 7 et 8 années d’études après le baccalauréat, selon le parcours choisi et la réalisation ou non d’un internat. Un investissement important, mais qui garantit un métier passionnant et gratifiant pour tous ceux qui se lancent dans cette aventure.

Derniers articles

Et si vous testiez l’ouverture d’une salle de réalité virtuelle via une franchise ?

Si vous lisez ces lignes, peut-être avez-vous pour projet...

Pourquoi dématérialiser vos notes de frais ?

Grâce à la dématérialisation, les entreprises gagnent en facilité...

Comprendre la communication visuelle sur internet

La communication visuelle repose sur le choix d’éléments visuels...

Stage de cohésion d’équipe entreprise : 9 idées d’activités

Il est essentiel de renforcer la cohésion entre les...

Quel est le rôle de l’infirmière coordinatrice en Ehpad ?

L’Ehpad (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) est une structure qui apporte des soins, un accompagnement et une prise en charge médicale à des...

Quel métier rapporte 5000 euros par mois sans diplôme ?

Si vous avez un niveau d'études supérieur mais que vous ne souhaitez pas, ou ne pouvez pas aller à l'université, vous êtes peut-être à...

Photographe, est-ce un métier d’avenir ?

Dans un monde où le marketing numérique et la publicité sont de plus en plus valorisés, les photographes ont su adapter leur travail pour...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici